Accueil > Blog > Comment vidanger, curer et nettoyer vos digesteurs ?

Vidange, curer et nettoyer un digesteur


Blog
Comment vidanger, curer et nettoyer vos digesteurs ?

 

 

La méthanisation se développe petit à petit en France et les unités en place vont demander, après un fonctionnement de 5 à 7 ans, un nettoyage grâce à un curage de leurs digesteurs. Comment réaliser ce travail complexe et dangereux dans les cuves, dans un temps le plus court possible ? C’est l’objectif de cet article qui présente une solution « clef en main » en location d’une unité permettant le curage de vos digesteurs.

 

 

La surcharge de boues, l’absence d’un mélange adéquat, la sédimentation des sables et des résidus dans les cuves entraînent la diminution de la performance du digesteur, ne travaillant que dans un faible pourcentage de sa capacité initiale, réduisant fortement la dégradation et la production de biogaz.

Avec le temps, le digesteur se charge de boues, de cailloux, de filasses et autres éléments qui sont souvent complexes à traiter lors des vidanges. Cette complexité réside en différents éléments. Le caractère explosif de la zone demandant une utilisation de matériel Atex dans cet espace confiné. La présence de matières solides et la faible teneur en eau de ces boues qui rendent le pompage délicat.

 

La solution actuelle

En général, pour un nettoyage de digesteur, les sables et les déchets sont pompés, en utilisant des camions citernes équipés de systèmes d’injection d’eau sous pression et de collecte des déchets au moyen d’une pompe à vide installée dans le camion lui-même. En raison du faible débit de fonctionnement, à la fois dans la phase d’injection d’eau de dilution mais également dans la phase d’aspiration des boues, l’opération de nettoyage et de vidange d’un digesteur devient très rapidement un travail laborieux de plusieurs semaines. Dans de nombreux cas, il est nécessaire d’utiliser deux camions citernes en même temps, l’un pour la vidange, l’autre pour l’injection d’eau.

 

La solution proposée pour un curage de digesteurs

Le système de curage Biocrush, assisté éventuellement d’une unité BioPress, permet un fonctionnement en continu à un débit d’environ 50 à 60 m3/h.

Le résidu de curage de digesteur aspiré et broyé peut être ramené au début de l’unité de méthanisation, dans le poste d’entrée ou être évacué pour un traitement autre (centrifugeuse de déshydratation, …).

L’unité se compose essentiellement d’une partie broyage qui permet de réduire les particules solides, protégeant ainsi le reste de l’installation mais également les machines en aval et d’une unité de pompage de boues qui permet de les envoyer vers leurs lieux de traitement.

L’ensemble est piloté par un panneau de contrôlé équipé d’un variateur de fréquence et des sondes de protection évitant tout fonctionnement à sec.

La pompe étant auto-amorçante, l’ensemble Biocrush sera placé en dehors du digesteur.

Lorsque les boues à pomper ne sont pas assez liquide, l’apport d’eau sous pression par le BioPress permettra de diluer celles-ci, en puisant les eaux dans un bassin à proximité ou un clarificateur. Auto-amorçante également, cette pompe permettra d’envoyer entre 25 et 55 m3/h à 6 bas au travers d’une lance à débit réglable. L’opérateur pourra ainsi adapter son jet à la situation.

 

Le BioCrush et son BioPress permettront donc un curage de digesteurs sans l’immobilisation de camions citernes, sans introduction d’appareil électrique dans ces zones confinées Atex. Une solution simple à mettre en œuvre, efficace et réduisant drastiquement le temps du curage de votre digesteur pour une remise en route rapide de votre produit de Biogaz.

 


Je souhaite être rappelé par un expert
retour aux articles