La pompe à vis excentrée monobloc : une solution réellement plus économique ?

La pompe à vis excentrée monobloc : une solution réellement plus économique ?

La pompe à vis excentrée monobloc : une solution réellement plus économique ?

Une pompe monobloc est idéale lorsque l’empreinte au sol doit être la plus réduite possible. Elle permet également de réduire l’impact financier puisque le constructeur supprime un accouplement, un arbre et son supportage. Mais est-ce que cela est tellement plus économique à l’usage ?


La pompe monobloc possède la particularité d’avoir un arbre long au niveau du réducteur ou du moto-réducteur afin de supprimer le palier interne à la pompe. Ce sont dès lors les roulements de la « motorisation » qui feront office de supportage dans la pompe.


Quel est l’organe mécanique en charge de la reprise des efforts radiaux et axiaux ?

La pompe à vis excentrée ne présente pas, à l’évidence, les mêmes efforts qu’une pompe centrifuge.

La rotation excentrique du rotor, d’une masse de 10 à 100 kg suivant la taille de la pompe, mais également la forme du rotor dans le stator, engendre des efforts radiaux et axiaux beaucoup plus importants que pour une pompe centrifuge. 

La suppression du boitier de roulement interne à la pompe demande donc aux roulements du réducteur mais également à la pignonnerie de prendre ces efforts en charge.

On peut dès lors comprendre que la durée de vie de ce réducteur sera particulièrement réduite et que son changement, après 3 à 5 années, devra être envisagé. 


Moteur et réducteur séparé

Autres conséquences de l’absence d’un palier intermédiaire dans la pompe à vis excentrée monobloc

Sans ce palier intermédiaire équipé de deux roulements à proximité de l’étanchéité, cette dernière sera sujette à des mouvements qui peuvent entrainer son usure prématurée. N’oublions pas que dans une version monobloc, la distance qui sépare l’arbre de transmission interne à la pompe à la position du premier roulement dans le réducteur sera amplifiée. Au plus ce bras de levier sera important, au plus les efforts le seront.

Lors des maintenances, l’extraction du motoréducteur et de son arbre long peut engendrer également des charges involontaires sur la garniture mécanique qui peuvent l’endommager.

De par la présence d’un arbre long, le réducteur sera « sur-mesure », rarement accessible en direct auprès des constructeurs de ce type de solution. Il vous faudra passer par le constructeur de la pompe pour vous procurer, à son prix, le dit réducteur de remplacement.


La pompe à vis excentrée monobloc : une solution réellement plus économique ?

Conclusion

La pompe à vis excentrée monobloc est bien évidemment plus économique à l’achat mais que représente réellement le prix d’acquisition de ce type de pompe par rapport aux frais de maintenance (Main d’œuvre + pièces détachées). Le remplacement d’un motoréducteur n’est pas négligeable et rarement pris en considération dans le choix d’une solution par rapport à une autre.

Cerise sur le gâteau, le moteur est souvent intégré au réducteur. Cela veut dire que lorsqu’un des deux éléments est à remplacer, c’est souvent l’ensemble qui doit l’être. 

La pompe monobloc reste-t-elle, pour vous, une solution réellement plus économique ?


Retour