Comment régler le débit d’une pompe centrifuge ?

Comment régler le débit d’une pompe centrifuge ?

Le calcul théorique de la HMT n’est pas toujours totalement le reflet de la réalité.

Une différence entre la théorie et le terrain peut amener votre pompe centrifuge à délivrer plus de débit, voire à sortir du champ de performance de celle-ci.

Mais comment régler le débit d’une pompe centrifuge en place ?

Voici quelques règles simples qui permettront de réguler votre débit de sortie.

Vanne au refoulement d'une pompe hors sol

Vanner au refoulement de la pompe.

En fermant partiellement la vanne au refoulement de la pompe, vous augmentez artificiellement les pertes de charge dans le circuit et réduisez le débit de la pompe centrifuge.

Acceptable voilà quelques années, cette solution va transformer une partie de l’énergie électrique investie dans le moteur en friction sur la vanne.

Cette solution énergivore n’est donc plus à conseiller aujourd’hui où le rendement de votre poste de relevage doit être le plus élevé possible.

Roue pleine à deux aubes d'une pompe centrifuge

L’installation d’un variateur de fréquence

Avec la chute des prix des composants électriques, de nombreuses pompes centrifuges peuvent être équipées de variateur de fréquence à moindre frais.

En réduisant la fréquence alimentant le moteur de votre pompe, vous réduirez la vitesse de rotation de la pompe et donc le débit de celle-ci.

Après le premier investissement dans le variateur, c’est certainement la solution la plus flexible et la plus économique à l’utilisation.

Le rognage de la roue

Le diamètre de la roue centrifuge de votre pompe influence directement la pression et donc le débit de votre pompe.

En rognant ce diamètre, vous réduirez le débit de votre pompe pour une même vitesse de rotation du moteur. C’est une solution qui peut être économique, bien que demandant le démontage de la roue et son usinage par un atelier équipé de ce type de machine.

C’est également une solution irréversible et peu conseillée si votre pompe centrifuge est auto-amorçante. En effet, dans cette configuration, le rognage de la roue va réduire la capacité d’amorçage.

C’est une solution qui devra être répétée à chaque changement de roue, sans l’oublier à la commande de la pièce détachée.


En conclusion, le réglage du débit d’une pompe centrifuge peut être réalisé simplement par une vanne plus ou moins ouverte mais cette solution est énergivore. L’installation d’un variateur de fréquence ou le rognage de la roue seront certainement à préférer.

Retour