Accueil > Blog > Comment gérer les lingettes et filasses pour éviter les bouchages de pompe ?

Gérer les lingettes et filasses pour éviter les bouchages de pompe


Blog
Comment gérer les lingettes et filasses pour éviter les bouchages de pompe ?

Le volume de lingettes et de filasses ne fait que progresser depuis quelques décennies. Et celles-ci arrivent très souvent à boucher les pompes et les paniers dégrilleurs dans les postes de relevage mais également les agitateurs dans les bassins d‘aération dans les stations d'épuration.

 

De réels progrès ont été mis en œuvre par de nombreux pompistes pour éviter que les pompes ne se bouchent. Passons-les en revue.

 

La plaque d'usure auto-nettoyante.


Depuis quelques années, les plaques ou anneaux d'usure des pompes centrifuges reçoivent des encoches, des rainures, ... qui permettent de gérer le passage des lingettes et autres filasses, évitant un grand nombre de bouchage de pompe. Toutefois, leur efficacité n'est réelle qu'à la condition que la distance entre cet anneau et les aubes de roues sont parfaitement respectés. Dès qu'une usure s'observe avec un jeu hydraulique augmentant, ces filasses viennent plus facilement à nouveau s'enrouler autour des aubes.

 

L'ajustement du jeu hydraulique est donc indispensable pour garantir l'efficacité de cette innovation, sans compter que cet ajustement permet de maintenir le rendement énergétique de la pompe tout au long de sa vie.

 

Le couvercle d'accès à l'hydraulique


Même avec une plaque d'usure auto-nettoyante, certains solides ne peuvent être gérés par la pompe. Le couvercle d'accès à l'hydraulique sur une pompe auto-amorçante Gorman-Rupp permet à l'opérateur d'avoir un accès direct à la roue et à la plaque d'usure avant, sans devoir relever la pompe de sa fosse. Une façon simple de garantir une disponibilité pratiquement constante de la pompe.

 

Le cycle de vitesse de pompage


La présence plus fréquente de variateur de fréquence au sein de l'armoire de commande des postes de relevage permet de réaliser des cycles de vitesse de pompage particulier, optimalisant la gestion de ces éléments.

 

On peut ainsi programmer, à période régulière, un arrêt de la pompe, un léger fonctionnement inverse et un redémarrage à pleine vitesse pour expulser les éléments qui se seraient fixés sur les aubes et/ou les encoches de l'anneau d'usure, évitant le bouchage de la pompe.

 

Le panier broyeur


Une autre solution est de remplacer le panier dégrilleur qui devrait, théoriquement, retenir ces lingettes et filasses par un panier broyeur. Ainsi, l'ensemble des éléments solides à gérer par la pompe ne représenterait qu'une taille moyenne entre 6 et 10 mm (couteaux standards), réduisant ainsi la complexité du pompage.

 


Je souhaite être rappelé par un expert
retour aux articles